Logo Netzwerk Diversität und Partizipation

Home           Netzwerk           Aktuelles           Ressourcen       Kontakt   

Charteadusréseau u « DiversitéParticipationoParis

Île-de-France Berlin/Brandebourgburg

 

 

Introduction

 

 

La vague de violences et de protestations dans la banlieue parisienne de Clichy-sous-Bois en 2005-2006 est à l’origine de l’initiative de l’Office franco-allemand de la Jeunesse (OFAJ) pour la création du réseau. À l’automne 2005 en effet, des émeutes éclatent dans plusieurs banlieues après un tragique événe ent : Zyed Benna et Bouna Traoré, 15 et 17 ans, meurent dans un transformateur électrique en tentant d’échapper à un contrôle de police dans la ville de Clichy-sous-Bois.

Comme un effet miroir, au même moment, à Berlin, des enseignants de la Rütli Schule, une école de l’arrondissement de Neukölln, dénoncent dans une lettre ouverte les violences qui les empêchent d’enseigner, déclenchant un débat national. Les discours, promesses et engagements pris au lendemain de ces crises donnent, au regard de l’actualité, le sentiment que malgré tout, l’histoire se répète et que les avancées demeurent timides.

 

Depuis quelques décennies, les slogans évoluent peu. Demande de justice, d’égalité de droits et de traitemesentimentod’abandon, on, force est de constater que les raisons de la colère demeurent.

 

2006,alesréseau e u « Intégration et égalité chances ces » a été fondé à l’initiative de l’OFAJ et de la Fondation Genshagen. Rebaptdepuisds « Diversitéparticipation,c », il est destiné à promouvoir les échanges franco-allemands entre les régions Paris/Île-de-France et Berlin/Brandebourg. Un engagement motivé par la conviction queconquêteide l’égalité, té, professionnelle, sociale, géographique ou culturelle, passe aussi par l’ouverture et la connaissancel’autre.éDepuis sa création, on, une centaine d’organisations rejoint le réseau.eau.

 

Depuis sa création, plus de 750 rencontres franco-allemandes et trilatérales ont vu le jour, permettant à plus de 12 000 participantes et participants de vivre un échainterculturel.sLe réseau eau permet de faire dialoguer actrices et acteurs de terrain, membres de la communauté scientifique, ainsi que représentantes et représentants de la sphère politique impliqués dans le travail de jeunesse. Les différences d’approches entre la France et l’Allemagne ont considérablement enrichi le travail de chacune et de chacun. Le nombre et la qualité des projets franco-allemands réalisés grâcl’existencesdu réseau eau sont révélateurs de l’impact de ses actions.

 

À l’heure où les lignes de fractures au sein des sociétés allemande et française sont de plus en plus visibles, que les discours populistes et le repli sur soi séduisent et gagnent du terrain, dans l’espace public mais aussi dans les urnes,travailsdu réseau eau prend tout son sens. Les attentats qui ont frappé la France et l’Allemagne depu2015 015 ; le choc du Breoutre-mancheeche ; ou encore le sort des personnes et familles fuyant la guerre et venant trouver refuge dans les pays européens… Les bouleversements qui traversent les sociétés européennes, s’ils ont des racines et des conséquences différentes, ont tous un pointcommunnmun : ils concernent au premier plan la jeunesse.

 

Par cette charte, membresadusréseau u « DiversitéParticipationcn » reconnaissent et affirment leurs valecommunes,ees, leur engagement et lfonctionnement.

 

 

                                                                                           Les valeurs

 

s

 

 

  • Le respect de l’audans sa diversité.té.

  • La solidarité en général et entre membres du réseau en particulierer.

  • La lutte contre toutes les formes de discrimination (nationalité, genre, orientation sexuelle, état de santé, etc.) au sde la sociétété.

  • L’engagement en faveur de la mobilité sociale pour contribuer à l’intégration socijeunes.es.

  • L’engagement en faveur du développement de l’esprit critijeunes.es.

  • L’engagement en faveur de l’autonomie et de l’insertion des jeunes, en les rendant actrices et acteursleur formation.on.

  • La valorisation des projets, dans la communauté et dans le parcodes jeunes.es.

  • L’implication bénévole et professionnellesein du réseauau.

  • L’engagement dans la formation pour accompagnatrices et les accompagnateurs.

 

 

Objectifs

 

 

  • Valoriser la diversité pour lutter contre les discriminatiet la stigmatisation.on.

  • Encourager la participation de tous les jeunes et ouvrir les échanges internationaux ànouveaux publics.cs.

  • Initier des échanges internationaux de jeunes pour transmettre des compéteninterculturelles et linguistiques.es.

  • Réulesiacteurs et actrices ces du travail de jeunesseFrance et d’Allemagne.ne.

  • Faire naître le dialogue avec les représentantes et représentants politiques, scientifiques et des administrations.

 

 

 

Comment ces objectifs peuvent-ils êatteintsa?

  • Organisationnde rencontres annuelles du réseau, afin de :
  • Apprendre drconnaitreître les structures autour du travail social et dejeunesse.
  • Echangessde professionel-le-snels autour dethématiqueae « DiversitéParticipation
  • Echangescd'expérienceence à partir de projets dréalisés.
  • Formulationide recommandation iol'attentiontionl'OFAJOFAJ ps'adressersauxeporteurs et au public cible es la jeunesse et du travail social avec les jeunes
  • Initiation de  de projd'échangesnges internationaul'attentiontion des jeunes et professionnel-le-s.
  •  
  •  
  • .

 

 

Qu’est ce qu’un projetréseauRu « DiversitéParticipationcn » ?

 

 

  • Pour s’inscrdansalesréseau u « DiversitéParticipation,c », le projet doit être organisé par un porteur qui smembre du réseau.au.

  • Les échanges de jeunes doivent traiter de sujets tels quediversité,nla participation, on, les discriminations ou les hostilités visant groupesaparticuliers.
  •  Ilmpeut égalementus'agirede professionnel-le-snetnur formationicontinuespouredes multiplicateur-trice-s urs qui travaillent adesujeunes.
  •  
  •  
  • .

 

 

Participation

 

 

  • Jusqu’à présent, membressdu réseau eau sont des porteurs de projets travaillant avec des jeunes ayant moins d’opportunités dans les régions Paris/Île-de-France et Berlin/Brandebourg. Les projets venant d’autres régions sont acceptés en nombre limité. membressdu réseau eau s’engagent à être actifs dans la mise en contact des partenaires des deux régions, à êforcetde propositions ion en termesprojets sà  et endosserrôle de conseil.il.

  • Les membres s’engagent à porter les intérêtsréseauseau auprès des institutions deux régions.ns.

  • Les membres disposent d’une périd'essaissaideux ans.ns.

  • Les membres s’engagent à venir chaque année àrencontre annuelle.le.

  • membresbdu réseau eau s’engagent par la signature de cette charte.

 

 

 

FonctionnementRéseauseLesréseau eau est coordonné par le Centre Français de Ber(CFB),Cla)Missionolocale des Bords urdMarne, Peuple et Culture et l’Office franco-allemand pour  deJeunesse (OFAJ)J).

  • membressdu réseau eau se retrouvent une fois par an punenréunion de réseau eau qui a lieu alternativement en Fraet en Allemagne.ne.
    coordinationsdu réseau eau est assurée parcomitéade pilotage, ge, constitué sur la base du volontariat.

 

 

 

 

 

Logo Netzwerk Diversität und Partizipation